La Plaine Saint-Denis

plaine_situation
Extrait du projet sur l’agglomération parisienne dessiné en 2000-2001, pour sauvegarder des espaces de nature à l’intérieur de l’agglomération, quand il était encore temps. Aujourd’hui ce projet serait à peine possible car la plaine Saint-Denis est malheureusement bâtie peu à peu…

Ne pas construire partout

Remplir tous les vides de l’agglomération parisienne (comprenant les anciennes friches industrielles) conduit à un étouffement de la ville, y compris son centre, et détériore la qualité de vie de ses habitants, accroît la pollution urbaine.

C’est une grande erreur de ne pas préserver des poumons verts de nature quand on observe la densité urbaine parisienne, surtout dans son centre. Les bois de Boulogne et de Vincennes ne suffisent pas et sont trop éloignés. Au Nord et au Sud il faut aller jusqu’aux parcs de la Courneuve ou de Sceaux pour trouver des poumons conséquents…

Je proposais en 2001 un plan général de préservation d’espaces, dont faisait partie la Plaine Saint-Denis, aux portes nord du Paris administratif. Cet espace constituait une extension nécessaire à l’échelle urbaine au parc de la Villette créé antérieurement, déjà trop petit. C’était aussi un espace commun et de rencontre pour les habitants de Saint-Denis, Aubervilliers, Saint-Ouen et Paris, et au delà…

Le site de la Plaine Saint-Denis était magnifique et en déshérence. Plaine entre la Seine et le canal Saint-Denis, irrigué d’anciennes voies ferroviaires industrielles, regardant au Nord vers la basilique Saint-Denis et au Sud vers la colline de Montmartre. Je l’ai souvent parcourue, y réalisant quelques dessins.

 

plaine-dessins-bande1
le long du canal qui traverse la Plaine…
plaine-dessins-bande2
vers l’écluse.

Travailler en douceur, avec l’existant

Le travail de dessin ci-dessous est issu d’une observation attentive des tracés existants et d’un inventaire des anciens bâtiments industriels intéressants à conserver et à reconvertir en activités liées au parc: activités culturelles, sportives, éducatives, destinées notamment aux jeunes des communes voisines.

plaine3-12x12 copier
Projet de transformation de la Plaine Saint-Denis en parc urbain (2001). Paris est au Sud, Aubervilliers à l’Est, Saint-Ouen à l’Ouest, Saint-Denis au Nord… En rouge foncé les anciens magasins généraux où sont installées de nombreuses entreprises. Les anciens tracés ferroviaires sont conservés; les anciens bâtiments industriels reconvertis. Ce parc prolonge et agrandit en quelque sorte le parc de la Villette situé au sud, le long du canal…

 

Publicités

2 réflexions sur “La Plaine Saint-Denis

  1. Pour ma part, j’aurai préservé tous les anciens chemins de fer locaux essentiels, ces embranchements particuliers qui créaient la desserte du site par le rail (!) en les développant par redéploiement des services au lieu de les effacer avec brutalité du paysage comme cela reste fait systématiquement partout : Ces voies insérées dans un pavage [ ir ?]régulier présentaient 1 grand intérêt mémoriel, en sus de leur beauté intrinsèque, le bétonnage,bitumage, goudronnage {RIRE : rayer la mention inutile} n’apportant rien au lieu sinon une standardisation uniformisée, l’alignement sur la hideur si vulgaire des surfaces dédiées à l’automobile (c-à-d, tous les véhicules usant des pneus) .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s