Home

Une des grandes beautés de Paris est la proximité dans son centre, serrée, des immeubles en bord de Seine qui font corps avec le fleuve. Cela nous évoque les gravures anciennes et l’activité fluviale intense qui s’y déployait… jusqu’aux passeurs de rive à rive quand les ponts ne suffisaient pas à permettre les multiples échanges. Ce paysage disparait malheureusement dès que l’on quitte le centre ville; je le dis non par nostalgie, mais parce que la Seine est le cœur de la ville, le lieu de sa naissance et de son implantation.

Au delà de l’ancienne enceinte de Philippe Auguste (voire celle de Charles V), c’est à dire un très petit périmètre, la ville se distancie du fleuve. Cela est très dommage, et les ponts ne sont plus exactement la liaison entre deux quartiers, deux rives, mais deviennent de simples franchissements fonctionnels.

Les nouveaux quartiers qui se développent, comme « Tolbiac-Masséna » longent le fleuve mais se mettent en retrait et ne tissent aucun lien avec lui. Ils laissent place sur les rives du fleuve à une autoroute urbaine, comme un renoncement ou une peur de se rapprocher…

J’ai choisi de dessiner les rives du fleuve et de traiter cette couture absente.

07-Seine-amont-réseaux-projet2

Projet urbain Seine-amont dessiné en 2008. De Bastille (en haut à droite de l’image) au Boulevard Périphérique, les éléments de projets sont dessinés en rouge. En vert, un jardin longitudinal longe le bassin de l’Arsenal et la Seine. Le trait rouge est un tramway urbain.

En haut de l’image, à l’articulation du Bassin de l’Arsenal et de la Seine, un lieu magnifique et en déshérence sur lequel je propose de construire un belvédère marquant symboliquement le départ du canal. Cette « tour-sculpture » accessible aux habitants offrirait un point de vue sur la ville remarquable. Elle pourrait être construite dans l’esprit des architectures constructivistes des années 1920 (j’avais aussi pensé aux très jolies sculptures « architecturales » de Zadkine) :

stenberg-kps

Constructions spatiales de deux constructivistes russes, les frères Vladimir et Georgi Stenberg

En bas de l’image les quais de Seine sont retravaillés (sur toute cette partie de la Seine ils sont en déshérence) pour former des bassins accueillant péniches et activités. Il s’agit de lier la ville au fleuve. Je vous montre ci-dessous des images de ce projet:

modele_massena_1o

Les bassins (ou « piers ») forment une entrée au quartier Tolbiac-Masséna depuis le fleuve, desservis par un tramway sur le quai. Ce « port » fluvial est relié par une nouvelle passerelle au quartier de Bercy en face.

modele_massena_2o

Vue depuis Bercy. Passerelle piétonne reliant « Bercy village » aux « piers ».

modele_massena_3o

Entre les « piers » et le quartier Tolbiac-Masséna, un quai aménagé et desservi par un tramway reliant le cœur de la ville .

modele_massena_4o

Vue rapprochée du quai

modele_massena_9c

Vue d’ensemble: le quai, les « piers », la passerelle…

modele_massena_5o

modele_massena_8

11-Seine-amont-detail_massena

Le projet se prolonge par un grand parking aérien situé entre le Boulevard extérieur et le Boulevard périphérique, constituant un point d’entrée dans Paris, relié au tramway situé en contrebas sur le quai par une « tour-sculpture » similaire à celle décrite plus haut pour le Bassin de l’Arsenal.

Publicités

2 réflexions sur “Paris, Seine-amont

  1. Je ne comprends guère l’utilité de votre parc de stationnement puisque le tram arriverait de la petite, moyenne voire grande couronne Parisienne et moins encor le nouveau pont en biais sur la Seine pour lui faire traverser le fleuve : Opposant historique à l’ouvrage Genty¤ comme à l’insane reconstruction fatte de la passerelle Solférino*, j’estime que la revalorisation des ouvrages existants s’impose avant tout nouveau franchissement !
    * Je demandai sans succès un vrai pont, susceptible comme par le passé, d’accueillir double voie de tram FER .
    ¤J’ai exigé en vain que le 91 fût converti en tramevoie sur le Pont d’Austerlitz ou bien une nouvelle ligne de tram reliant la gare d’Orléans à celle de Dunkerque .

    J'aime

    • Le parc de stationnement, situé entre le Boulevard Périphérique et le boulevard extérieur, permet aux habitants de laisser leur voiture à l’entrée de Paris et d’accéder directement au tramway pour gagner le cœur de la ville. Cette configuration pourrait être développée tout autour de Paris.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s